Du iPad

Je suis le propriétaire (malheureux) d’une tablette iPad2 depuis maintenant plusieurs mois, et dès le départ je me suis dit qu’un jour j’allais décrire ses atrocités. Car je suis également le propriétaire (heureux) d’un ordiphone Android, et donc à même de faire des comparaisons entre iOS et Android. Je n’irai pas par quatre chemins: il y a un paquet de trucs que je peux faire facilement sous Android que je ne peux pas faire sous iOS, alors que je n’ai rien trouvé encore que je pouvais faire sous iOS mais pas sous Android.

Sources de problèmesAndroidiOS
Partage de contenuSous Android, je peux partager ce que je veux (page Web, photo, contenu de plusieurs applications) où je veux (Facebook, courriel, Twitter, etc.) en deux clics, car le système de partage sous Android est entièrement intégré et centralisé (quand je clique sur l'icône «Partager» de n'importe quelle application de contenu, j'obtiens toujours le même dialogue me demandant le choisir une destination de partage, et la liste est centralisée pour TOUTES les applications).Chaque application gère elle-même avec qui ou quoi on peut partager, ce qui mène à des frustrations du genre: dans Safari, il n'est pas possible de partager directement une page dans Facebook: le mieux que j'ai trouvé est de cliquer sur partager par courriel, de copier l'URL, de fermer la fenêtre, d'aller dans Facebook et de coller l'URL... OUF! Et y'en a qui disent que le iPad est convivial? Mangez d'la...!
Achat de livrelsJ'ai plusieurs applications de lecture de livres numériques (Kindle, Kobo, etc.) et avec chacune je peux acheter ou télécharger des livrels directement depuis l'application.Les applications de lecture comme Kindle et Kobo ne permettent pas l'achat de livres en ligne. J'ai trouvé cela très bizarre, jusqu'à ce que je lise qu'Apple les en empêche, sans doute pour protéger son magasin iBooks...
Échange de fichiers entre applicationsSous Android, il n'y a aucun problème à ce qu'un même fichier puisse être utilisé par plus d'une application (p.ex., on pourrait vouloir annoter un fichier PDF avec une application et ensuite le lire à l'écran avec une autre).Chaque application a son propre système de fichiers virtuel, ce qui empêche tout partage direct de fichiers entre elles. Pour ce faire, on doit, p.ex., envoyer le fichier par courriel avec une application (si possible) et l'ouvrir avec l'autre application (si possible). Ben oui, c'est tellement convivial les produits Apple...
Lecture de films et DVDJ'ai des applications gratuites de lecture vidéo supportant tous les formats, incluant même les menus DVD.J'ai cherché une application capable de lire les menus DVD, mais sans succès.
FLASH!!!!!Adobe Flash all the way.Pas d'Adobe Flash. Apple a essayé de faire croire que c'était pour des raisons de performance, mais moi sur mon ti téléfoune Android je n'ai aucune difficulté à voir quelque contenu Flash que ce soit; dans les faits, on sait que c'est encore Apple qui ne veut pas encourager la concurrence... Mais c'est vraiment chiant: je ne compte plus le nombre de fois où j'ai dû laisser mon iPad pour aller sur mon Android ou un ordinateur pour consulter un contenu Flash. Est-ce que c'est comme ça qu'Apple définit la «mobilité»...?

Categories: Informatique, Opinions Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks
Vous devez être identifié pour poster un commentaire